Gestion des cookiesGestion des cookies

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et ne peuvent être paramétrés.

Vous pouvez en revanche accepter au refuser les cookies tiers (seuls présents pour la mesure d'audience),
ou modifier vos choix ultérieurement en cliquant sur le l'icone "cookie" situé en bas à droite des pages.

Accepter

Refuser

Charenton.fr

19/05 matin : 11°C soleil - après-midi : 18°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
20/05 matin : 12°C soleil - après-midi : 19°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
scroll-meteo

Espace Art et Liberté

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

PENDANT CE TEMPS LA FIGURATION

DU 16 MARS AU 15 AVRIL 2023

PENDANT CE TEMPS LA FIGURATION

PENDANT CE TEMPS LA FIGURATIONCarton d'invitation

L'art abstrait devient dominant après 1945 sous l'influence des grands peintres américains. Celui-ci peut se passer de modèle et s'affranchir de la réalité visuelle, représenter des formes et des couleurs pour elles-mêmes. Pendant ce temps, en France des peintres vont résister et continuer à peindre dans un langage figuratif. Cette exposition réunit des grands noms de cette période dont certains présents dans les collections de notre ville comme Louis Toffoli. Des artistes majeurs et une collection de très grande qualité vous attende. Peintures : Eugène Baboulène, Pierre Bancharel, Guy Bardone, Alain Bonnefoit, Yves Brayer, Bernard Buffet, Carzou, Bernard Cathelin, Paul Collomb, Jean Couy, D'Anty, André Dunoyer de Segonzac, Jean Fusaro, Gen Paul, Jansem, Henri Landier, Gérard Laplau, Lauzero, Jacques Léonard, Ossip Lubitch, André Minaux, Lucien-Philippe Moretti, Manoël Pillard, André Plisson, André Renoux, Jean-Pierre Stauffer, Marko Stupar, Louis Toffoli, Takanori Oguiss, Liao Xiu-Ping. Estampes : Pablo Picasso, Maurice Utrillo, Raymond Peynet, Claude Weisbuch�?� Visite commentée le jeudi 6 avril à 13h Actions transversales : Samedi à 1 avril 15h30 : Atelier famille.


69ème salon de Charenton

du 26 janvier au 18 février 2023

69ème salon de Charenton

69ème salon de Charenton Carton d'invitation

Invité d'honneur: Laurent Dauptain est né le 25 mars 1961 à Paris. Il fréquente un cours de peinture depuis l'âge de six ans. Reçu major au concours de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en section peinture à dix-huit ans, il est l'élève des peintres Carron et Guignebert. Il intègre ensuite l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et étudie la peinture avec Zao Wou-Ki, l'art mural et la photographie. Son mémoire de fin d'études est intitulé « Portrait de l'autoportrait ». Il entre ensuite en quatrième année d'Esthétique à l'Université de Paris Panthéon-Sorbonne, et rédige un nouveau mémoire ayant pour titre « Peinture et photographie, les deux soeurs ennemies ». Ces deux travaux d'étudiant sont toujours en phase avec les préoccupations de leur auteur aujourd'hui. Sa première exposition personnelle, en 1981 est consacrée à l'autoportrait et présente des peintures, et une série de 12 dessins où l'artiste a imaginé par étapes, son vieillissement annonçant ainsi le projet d'une vie. Jusqu'à aujourd'hui, Dauptain a en effet traité inlassablement son thème de prédilection, il en résulte un ensemble de plus de 2000 oeuvres qui, à travers toutes les techniques du dessin et de la peinture, s'étend sur une quarantaine d'années. Laurent Dauptain a parfois utilisé comme modèle le reflet du miroir mais le plus souvent il a recours à des photographies prises par lui-même. Ses autoportraits sans complaisance vise une portée universelle où il serait davantage question d'humanité que du destin d'un seul individu. Dans le courant des années 90, Laurent Dauptain aborde aussi la peinture de paysages : parmi lesquels des marines, des routes et des paysages industriels. �? partir de 2002 il peint des natures mortes, en particulier des bouquets représentés hors d'échelle. En 2007, sa première exposition chez Axelle Fine Arts à New York, est le déclencheur d'une passion pour cette ville dont il représente depuis lors les perspectives des grandes avenues dépourvues de leur tumulte, un peu suspendues dans le temps. En 2016 commence une série de scènes d'intérieur où il figure des groupes de jeunes gens qui semblent dans une situation d'attente. L'année 2018 voit l'avènement d'un ensemble sur le thème de personnages endormis. La technique de Laurent Dauptain est issue de la peinture classique, en particulier celle du 17è siècle. Il admire Rembrandt, Vermeer, Velázquez et le Caravage, mais aussi Bonnard, Bacon, et Close. Sa touche dynamique est au service de la lumière, mêlant peinture fluide et empâtements. Son style navigue entre une forme d'expressionnisme, et un certain « photoréalisme ». Depuis le début des années 80, Laurent Dauptain expose régulièrement, en France et à l'étranger, il a reçu de nombreux prix. Son travail figure dans plusieurs livres et revues. En 2014, Le réalisateur François Catonné a consacré un documentaire à la création de l'un de ses grands autoportraits sous le titre: « Laurent Dauptain, un face à face ».


L'âme du paysage

du 20 septembre au 22 octobre 2022

L'âme du paysage

L'âme du paysageCarton d'invitation

L'histoire de la peinture et du paysage semble infinie. Un petit paysage aperçu au fond d'une galerie nous attire irrésistiblement, comme une invitation à aller au-delà de l'image. Alors commence le voyage, quand le paysage n'est plus seulement une restitution du visible mais une interprétation sensible et singulière de son auteur, un paysage de l'âme. "L'œuvre d'art prend ses racines ni dans le moi subjectif, ni dans une attitude naturaliste mais dans l'entrelacement entre le moi et ce monde." Alain Bonfand Des peintres contemporains talentueux illustrent ce thème, des grands maîtres comme Zoran Music ou Jacques Truphémus. Zoran Music, Jacques Truphémus, Ronan Barrot, Ziad Dalloul, Pedro Moreno-Meyerhoff, Philippe Ségéral, Laurent Dauptain, Jean-Paul Probani, Vincent Bebert, David Daoud, Nadine Boisseau, Adela Burdujanu, Alain Saey, Anne Robin, Marnix Hoogendoorn, Fabienne Colin, Richard Vanlerberghe, Jean Couy, Cécile Vilasèque, Béatrice Koster, Josée Le Roux, Assunta Genovesio, Rémi Hamoir. VERNISSAGE jeudi 22 septembre à 19h


AUTOUR DU PRIX GRAVIX

GRAVURES CONTEMPORAINES

Du 19 Mai au 2 juillet 2022

AUTOUR DU PRIX GRAVIX

AUTOUR DU PRIX GRAVIXCarton d'invitation

Une exposition qui rend hommage à l'Estampe et aux différentes techniques de gravures ainsi qu'à des artistes talentueux. Le fonds de dotation GRAViX a pour objet d'encourager la gravure et l'estampe contemporaine, en faire connaître les différentes techniques et soutenir de jeunes artistes. Depuis l'année 1989, GRAViX organise des expositions biennales collectives. Après avoir sélectionné une dizaine de candidats, le jury désigne le lauréat qui reçoit un prix à l'occasion d'une exposition de toutes les œuvres sélectionnées. Louis Boursier - Caroline Bouyer - Miguel Buceta - Annick Claudé - Alexis de Kermoal - Agnès Dubart - Pablo Flaiszman - Ariane Fruit - Nathalie Grall - Nathalie Grenier - Catherine Keun - Jana Lottenburger - David Maes - Mic Torn - Didier Mutel - Anne-Catherine Nesa - Jeanne Rebillaud-Cloteaux - Marsitela Salvatori - Marjan Seyedin - Raúl Villullas. Carte blanche à la galerie Univer partenaire de l'exposition à travers une sélection des plus belles gravures de leur collection. Monique Tello - Jean-Pierre Pincemin - Gérard Titus-Carmel Hervé Di Rosa - Miquel Barceló - Sylvia Bataille - Noriko Fuse - Antonio Seguí Gérard Titus-


QUAND L'ART NOUS REGARDE

Du 17 mars ou 16 avril 2022

QUAND L'ART NOUS REGARDE

QUAND L'ART NOUS REGARDECarton d'invitation

Camille d'Alençon - Franck Benoualid ' Christian Benoist - Jacqueline Chesta - Laurent Dauptain - DEC - Marko Echeverria - Rémi Hostekind - Jean-Guy Lattraye - François Legrand - David Mansot - Alexandra Parikova - Lucie Plateau - Joanna Schecroun - Laëtitia Vernieux - Marc Vuillermoz - Juan Carlos Zeballos. Duchamp disait : « c'est le regardeur qui fait le tableau ». On peut penser aussi à l'inverse que l'art nous regarde, qu'il dit beaucoup de nous, de nos habitudes. Andy Warhol utilisait les mécanismes de la société de consommation, comme d'autres artistes aujourd'hui contemplent nos faits et gestes pour inventer un langage. Souvent la participation du spectateur est sollicitée dans une forme d'interaction convoquant le regard, enveloppant celui-ci dans un espace imaginaire ouvert à de nouvelles expériences sensorielles nouvelles. Des �?uvres et des artistes qui ne manqueront pas de vous surprendre, de provoquer votre curiosité. Microfolie à partir du jeudi 17 mars pour le public scolaire , ouvert à tout public à partir du samedi 19 mars. Visite commentée par Frédéric Mette, le jeudi 24 mars. Atelier en famille le Samedi 2 avril à 15h30. Entrée libre du mardi au vendredi de 13h à 18h. Samedi 10h à 12h et 13h à 18h. Espace Art et Liberté 3, place des Marseillais 94220 Charenton le Pont Métro Liberté Ligne 8 (à 50 m du métro). Bus 111. Contact presse : frederic.mette@charentonlepont.fr /01 46 76 48 95 / 06 62 84 49 69


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8