Gestion des cookiesGestion des cookies

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et ne peuvent être paramétrés.

Vous pouvez en revanche accepter au refuser les cookies tiers (seuls présents pour la mesure d'audience),
ou modifier vos choix ultérieurement en cliquant sur le l'icone "cookie" situé en bas à droite des pages.

Accepter

Refuser

Charenton.fr

23/05 matin : 12°C soleil - après-midi : 22°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
24/05 matin : 14°C soleil - après-midi : 22°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
scroll-meteo

Tribunes libres

Tribune du mois de mars

Charenton Demain

Cap vers l’avenir dans le respect de nos engagements sans hausse de la fiscalité !

La 1ère séance du Conseil Municipal de l’année est traditionnellement consacrée au vote du Budget. En 2024, il traduit la volonté forte de poursuivre notre politique d’investissement ambitieuse et réaliste. A cette occasion, notre majorité a proposé, par délibération, de ne pas augmenter le taux communal des impôts locaux. La part communale de la taxe foncière sur le bâti restera donc identique pour la 14ème année consécutive. 4 oppositions sur 5 ne l’ont pas votée, en s’abstenant. Leur abstention est incompréhensible et inconséquente !
Seul le groupe "Vivons Mieux à Charenton" a voté favorablement.

Nos oppositions répètent en boucle depuis 2020 que nous manquons d’ambition, que nous sommes trop prudents en conservant des réserves financières. Elles nous poussent à emprunter et endetter la ville. Ils critiquent nos choix, nos projets et notre façon de conduire les destinées de notre commune. Doit-on rappeler que nos orientations restent conformes aux engagements pris, lesquels nous ont valu de gagner la confiance des Charentonnais lors des dernières élections municipales ?
De surcroît, malgré les difficultés financières que rencontrent l’ensemble des collectivités, nous maintiendrons un niveau élevé de nos investissements grâce à la poursuite d’une gestion saine et responsable.
Nous sommes pleinement mobilisés pour faire de Charenton une ville toujours plus agréable, solidaire, attractive et bien gérée ! La ville évolue positivement et c’est l’essentiel pour les Charentonnais.

Les élus du Groupe Charenton Demain


Charenton Passionnément

Encore un budget trop excédentaire

En février la municipalité nous a proposé le budget de la ville. C’est une étape importante car la finalité du budget est de définir les investissements structurels pour la ville dans tous les domaines : enfance, jeunesse, séniors, culture, sport, aménagement, …L’équipe municipale nous a présenté cette année un budget avec un excédent de 26 millions d’euros ! Si ces "économies" s’expliquaient par l’annonce de nouveaux investissements importants en matière de voirie ou de nouveaux équipements socioculturels ou sportifs, ce serait compréhensible. Si ce n’est pas le cas, et bien rendons aux Charentonnais ces superprofits sous forme de réduction d’impôts, en différant les augmentations de taxes indirectes, voirie, ordures ménagères et octroyons des aides accrues aux associations qui complètent si bien le travail social de la ville …
Le budget de la ville est là pour améliorer les conditions de vie des Charentonnais et non pour faire des placements : à chacun son métier !

Caroline CAMPOS-BRETILLON, Serge TOURCHIK, Oriane OUTIN
contact@charentonpassionnement.fr


Construire l'avenir à Charenton

Un budget municipal 2024 bien frileux

Le vote du budget s’est déroulé lors du dernier conseil municipal. Comme à son habitude, la majorité municipale a présenté un budget en excès de 15 millions d’euros. C’est-à-dire que 15 millions d’euros seront encaissés cette année sans qu’il ne soit prévu de dépenses correspondantes.
La majorité choisie ainsi la stratégie de l’écureuil qui accumule des noisettes en prévision de l’hiver. Sauf que dans le cas de la majorité, l’hiver est le projet urbain Charenton-Bercy qui nécessitera des investissements colossaux pour la ville dans le futur. Habituellement, ce genre de projet surdimensionné se finance via la souscription d’un prêt bancaire. A Charenton, la majorité préfère restreindre dès aujourd’hui les investissements pour ne pas avoir recourir à un prêt plus tard.

Ainsi, la mise en œuvre d’une démarche d’éco-responsabilité, le développement d’un plan contre les perturbateurs endocriniens, l’élargissement du plan vélo, la végétalisation de nos rues, etc. sont des sujets sur lesquels la ville pourrait faire bien plus dès aujourd’hui. La ville pourrait aussi choisir de développer une offre de restauration plus qualitative et moins chère dans les écoles, réduire le prix d’accès aux équipements sportifs, augmenter significativement le budget des subventions aux associations, développer l’offre culturelle, etc.
Malheureusement, ce n’est pas le choix qui a été fait par le maire et son équipe et nous le regrettons. Nous avons donc voté contre ce budget.

Loïc Rambaud, conseiller municipal écologiste
eelvcharenton@gmail.com


Charenton pour tou.te.s !

Budget : toujours les mêmes qui trinquent !

Comme annoncé, le budget 2024 de la commune traduit les choix politiques faits par la majorité municipale : faire porter toute la contrainte financière sur la culture, les associations, la jeunesse et les familles.

Sur la culture, le conservatoire se voit imposer une réduction de ses charges de 25%, le théâtre doit réduire la voilure sur la programmation (-4%), sur ses moyens de communication (-28%) et sur la maintenance (-52%).
Pour la jeunesse, le budget de la bourse au permis de conduire, si importante pour les jeunes Charentonnais, passe de 20560 € à 9000 €. Le financement des sorties du Service Jeunesse et du BAFA baisse de 28,42%. Pour les familles, l’opération "boite à gouter" est supprimée, pour des recettes du périscolaire (ce que les parents payent) en hausse de 24%.
Les associations perdent 4% de subventions, dans le contexte inflationniste et les difficultés financières que l’on connait.
Ces chiffres donnent le tournis. Ils ne sont pourtant que quelques exemples ponctuels de la stratégie de réduction des politiques publiques par la majorité municipale. Nous ne prônons pas l’irresponsabilité financière, et il est évident que l’argent public doit être utilisé à bon escient. Toutefois, les niveaux de réduction de dépenses sur les secteurs que nous citons vont au-delà de la simple optimisation budgétaire. Tels ont été les choix de la majorité municipale, elle aura à les assumer.

João Martins Pereira
jmartinspereira@charenton.fr
pscharenton@gmail.com


Vivons mieux à Charenton

Oui au cinéma pour les Mauriciens et charentonnais !

La commune de Saint-Maurice travaille depuis plusieurs années sur la création d'un cinéma de proximité dans l'ancien cinéma "Le Capitole". Le maire de Saint-Maurice Igor SEMO a voulu en faire le projet majeur de sa mandature et une consultation pour un marché de conception-réalisation a été engagée pour la création de deux ou trois salles dans le bâtiment de la rue des Epinettes à l'architecture exemplaire des années 20 et 30 et situé sur la limite intercommunale avec Charenton.
Cet ambitieux projet intéresse de nombreux charentonnais qui se sont mobilisés pour la renaissance de ce cinéma. Ils seront parmi les premiers bénéficiaires de cet équipement de proximité qui couvre une Zone d'Influence Cinématographique de 80 000 habitants.
Une programmation équilibrée entre films généralistes et œuvres Art et Essai pourra fédérer tous les publics en partenariat avec les acteurs locaux (associations, commerçants, institutions culturelles). Avec l'obtention d'un label Jeune Public, "Le Capitole" permettra un travail spécifique en direction du jeune public pendant le temps scolaire (dispositifs nationaux d'éducation à l'image et séances à la demande), mais aussi hors temps scolaire (programmation d'évènement et ateliers) et les élèves des écoles charentonnaises doivent pouvoir en profiter.
Notre Maire, Hervé Gicquel, doit soutenir sans faille ce projet pour le faire aboutir.

Francis Rodriguez-Lacam
francis.rodriguez-lacam@sfr.fr