Gestion des cookiesGestion des cookies

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et ne peuvent être paramétrés.

Vous pouvez en revanche accepter au refuser les cookies tiers (seuls présents pour la mesure d'audience),
ou modifier vos choix ultérieurement en cliquant sur le l'icone "cookie" situé en bas à droite des pages.

Accepter

Refuser

Charenton.fr

13/06 matin : 9°C soleil - après-midi : 21°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
14/06 matin : 14°C soleil - après-midi : 21°C soleil Qualité de l'air : 
moyenne
scroll-meteo

Tribunes libres

Tribunes du numéro double d'avril-mai

Charenton Demain

Agir quotidiennement pour les Charentonnais

Un élu local doit être au service de ses concitoyens et agir avec humilité face aux défis auxquels ils sont confrontés. Malheureusement on ne peut que déplorer la défiance vis-à-vis des élus de la Nation, entretenue par certains qui n’existent qu’à travers la polémique et la culture de leur ego en employant des propos outranciers. Leurs dérives jettent le discrédit sur une fonction qui est un maillon essentiel de notre démocratie locale. Le respect, la concrétisation des engagements et un dialogue républicain avec ses adversaires sont des valeurs auxquelles nos administrés sont attachés.

Les élus de notre groupe œuvrent sans relâche pour améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens. Ainsi, notre Maire a enfin pu obtenir que la Préfecture du Val de Marne expérimente l’abaissement de la vitesse de 90 à 70 km/h sur l’autoroute A4. Il s’agit d’une avancée majeure qui permettra de réduire les nuisances sonores de 40% au cours de la nuit. Participez à la consultation par voie électronique du 8 avril au 7 mai 2024 à ce sujet.

Par ailleurs, les prochaines semaines coïncideront avec le lancement des travaux de végétalisation de la Place des Marseillais, de création d’un parc au sein de l’Hôtel de Ville et du réaménagement du square du 11 novembre. Seront également conduites la modernisation de l’aire de jeux du jardin du cardinal de Richelieu et la rénovation du terrain de football Henri Guerin avec la création d’une cuve de récupération des eaux de pluie pour arroser nos espaces verts et nettoyer nos rues.

Les élus du Groupe Charenton Demain


Charenton Passionnément

Des fermetures d’équipements publics, aucune information du maire !

Comme le maire ne nous informe pas des sujets qui impactent notre quotidien dans le bulletin municipal, il nous revient la pénible tâche de vous annoncer ses dernières décisions.

La fermeture définitive de la fosse de plongée et la fermeture de 2 autres établissements publics : la crèche de l’Archevêché et l’école maternelle La Cerisaie rien que ça !

Pour quelles raisons ? Moins de naissance ? A écouter les familles il y en a encore un certain nombre qui attend une place en crèche pour un accueil régulier ou occasionnel. Nous n’avons eu aucune explication, aucun retour d’un éventuel audit sur la fermeture de ces établissements.

Difficulté pour recruter du personnel ? Charenton est moins attractive que les communes voisines, les revendications et les dernières grèves du personnel municipal l’attestent. Trop de travaux ? Il y a des solutions telle que la mise en place d’une délégation de service public.
Au moment où nous écrivons ces lignes, nous n’avons eu aucun débat ni information de la part du maire. Qu’en pensent les fédérations de parents d’élèves ? Les syndicats ? Est-ce que la démocratie est réellement respectée à Charenton ?

Caroline CAMPOS-BRETILLON, Oriane OUTIN, Serge TOURCHIK.
contact@charentonpassionnement.fr


Construire l'avenir à Charenton

Votez pour les budgets participatifs !

Avec le budget participatif, Charenton vient de se doter d’un nouvel outil de démocratie participative. Cet outil, que nous portions dans notre programme aux élections municipales permet de collecter vos idées pour Charenton, à les étudier ensemble et à les mettre éventuellement en pratique au moyen d’un budget spécifiquement alloué pour ceci.

Plus d’une centaine d’idées ont été proposées en 2023 et seulement 22 idées ont été retenues par la municipalité comme étant éligibles au budget participatif. Les votes sont ouverts à tous jusqu’au 15 mai 2024. N’hésitez donc pas à consulter ces projets et à choisir ceux qui vous paraissent être d’intérêt général.

Parmi toutes les propositions faites par les Charentonnais, nombreuses étaient celles qui recoupaient des thématiques écologiques afin par exemple de mieux végétaliser notre ville, la rendre plus résiliente face au changement climatique, réaliser des économies d’énergie, etc. Nous regrettons que certaines propositions de « Tiers-lieux », ces espaces partagés et pluri-thématiques visant à créer du lien social et à répondre à de réels besoins de la population (coworking, friperie, bricothèque, espace culturel, loisirs, restauration locale, etc.), n’aient pas été retenues par la majorité. La promesse a été faite d’étudier ces possibilités dans le futur hors cadre du budget participatif, nous veillerons à ce que ces promesses soient bien mises en pratique par la majorité et ceci avant la fin du mandat en 2026.

Loïc Rambaud, conseiller municipal écologiste.
eelvcharenton@gmail.com


Charenton pour tou.te.s !

Subventions aux associations : les familles toujours plus mises à contribution

Le budget voté en conseil municipal est une régression pour Charenton. Une des preuves, en plus de celles listées dans notre dernière tribune, porte sur les subventions aux associations, en baisse de 4% par rapport à 2023.

L’enveloppe allouée aux associations sociales baisse de 19% entre 2023 et 2024. Celle des jumelages perd 20%, avec mention spéciale pour la section Italie qui perd 53% (subvention reçue 30% inférieure à celle demandée) à un an de célébrer les 35 ans du jumelage. La compagnie théâtrale Les Arces reçoit 75% moins que ce qu’elle demande, idem pour l’escrime à 68%. Si on cumule les demandes 2023 et 2024 et que l’on compare ce montant aux subventions reçues sur ces deux années pour le Studio Théâtre de Charenton, il y a un déficit de 66% pour l’association.

Au total, 818 283€ ont été demandé en subvention, 604 350€ sont versés, soit presque 214 000€ que les associations devront trouver ailleurs pour fonctionner à la hauteur de leurs ambitions.

Ayons donc ces chiffres en tête quand la majorité municipale vantera son accompagnement auprès des associations quand celles-ci exercent une mission sociale fondamentale sur notre territoire et qu’elles n’auront d’autre choix que d’augmenter les cotisations pour maintenir leur équilibre financier. Une
association qui ne peut plus fonctionner, c’est de la qualité de vie en moins pour les Charentonnais.

João Martins Pereira
jmartinspereira@charenton.fr
pscharenton@gmail.com


Vivons mieux à Charenton

LA FRANCE ET L’EUROPE

Le chiffre du déficit de la France pour 2023 était attendu à 4,9 % du Produit Intérieur Brut. Il a été annoncé à 5,5%. Les dépenses étant maîtrisées mais les recettes n’ayant pas suivi.
Depuis 2017, tout allait bien au niveau économique jusqu’à la crise de la COVID-19. Le déficit était à 3 % en 2019, ce qui correspondait aux critères de l’union européenne. Mais la crise sanitaire a obligé l’État à mettre en place une politique du quoiqu’ il en coûte pour sauver les emplois et permettre aux entreprises de repartir plus vite en gardant leurs employés. Hélas, la guerre en Ukraine depuis février 2022, a pris le relais des ennuis du gouvernement.
Elle a causé une grave crise énergétique et une inflation que la France n’avait plus connues depuis des années. Pouvons-nous rappeler que lors de la crise des subprimes, le gouvernement en place a eu à faire face à des déficits de 7,2 % et 6,9 % en 2009 et 2010.
Chaque crise amène donc son lot de déboires économiques.
Grâce à l’union européenne, nous avons pu obtenir les meilleurs vaccins contre la COVID-19 au meilleur prix; et ils étaient gratuits pour tous.

Les plans de Réindustrialisation de la France bénéficient d’aides européennes. Le Plan Batteries pour voitures électriques ainsi que le plan de réarmement en sont deux des exemples majeurs. Notre Souveraineté Française passe par la Souveraineté Européenne !

Francis Rodriguez-Lacam
francis.rodriguez-lacam@sfr.fr


Charenton écologie

Robert Badinter, l’homme juste

Le 9 février, Robert Badinter nous a quittés.

L’homme juste laisse un vide dans la mémoire de la France. Ses combats exemplaires contre la peine de mort, l’antisémitisme, et les discriminations, pour la dépénalisation de l’homosexualité, ont marqué l’histoire de notre société. Il a aussi œuvré pour améliorer les conditions carcérales, portant ainsi la voix de ceux que la société marginalisait.

Il a illuminé notre chemin. Notre responsabilité est de faire vivre son héritage.

Inspirée par Robert Badinter, je ne peux que m’appliquer à faire vivre sa mémoire et trouver l’énergie nécessaire pour poursuivre ses justes combats, quoiqu’il arrive sans fléchir ni céder du terrain aux passions tristes du moment. Il serait non seulement honorable mais aussi approprié que notre ville lui rende hommage. Car les idéaux pour lesquels il a combattu vont bien au-delà des clivages politiques, ils sont universels et doivent continuer d'inspirer des générations entières. Ma loyauté aux principes de justice et d’égalité s’adresse à chaque habitant de notre ville, quel que soit son origine ou son milieu. C'est en cultivant un vivre-ensemble harmonieux et inclusif que nous réaliserons pleinement l'héritage de Robert Badinter et que nous construirons un avenir meilleur à Charenton.

Argentina Denis
conseillère municipale écologiste


Charentonnais engagés

Honneur de créer ce groupe politique Charentonnais Engagés. Ne soutenant plus le maire de la ville Monsieur Gicquel qui a prouvé son manque d’humanité depuis plus de 3 ans, je fais le choix de m’opposer publiquement et politiquement à lui et à sa majorité divisée. J’étais honoré de faire céder publiquement ce maire et de le soumettre par la pression publique sur le plateau de BFM TV et dans la presse nationale sur la question des otages de l’organisation terroriste islamiste Hamas et nous continuerons à le faire plier sur tous les sujets relevant de l’intérêt général. Pensées aux plus de 130 otages détenus parce que juifs depuis plus de 200 jours par le Hamas et à nos 3 otages français Ohad Yahalomi, Ofer Kalderon et Orion Hernandez-Radoux.
Aujourd’hui, j’apporte tout mon soutien aux fonctionnaires et contractuels de la commune qui se voient refuser la prime au pouvoir d’achat par ce maire qui a oublié qu’il venait du petit peuple et d’une famille pauvre. Son enfance passée dans une famille extrêmement modeste devrait le rendre plus humain envers nos fonctionnaires et contractuels qui subissent l’inflation, qui font fonctionner la ville et à qui nous devons tout ! Courage à tous les charentonnais qui devront attendre 2026 pour espérer le remplacer ! Tous ensemble engagés pour l’intérêt général des charentonnais.

Mickaël Szerman
Président Groupe Charentonnais Engagés